Comment améliorer ses solos de guitare ?

Le solo représente un moment d’expression musicale dont le résultat découle d’un travail technique sur l’instrument, mais aussi d’une créativité et des expériences subjectives. Bien réaliser son solo de guitare peut s’avérer difficile quand on n’a pas le savoir-faire nécessaire. Comment progresser alors son solo ?

Chanter une courte mélodie et le reproduire sur la guitare

C’est un exercice symptomatique de la relation que le guitariste est censé avoir avec son instrument. Il faut que la guitare devienne la voix qui sert à l’expression avec le maximum de naturel. Pour en savoir plus, veuillez consulter ce contenu.

Lire également : Carte bancaire gratuite pour ado: précautions essentielles

Développer le contrôle sur la longueur des phrases

Lorsqu’on pratique seul, il est recommandé de jouer 4 mesures de solo et 4 mesures de rythmique. Pour s’entraîner, il faut faire l’exercice sur un morceau entier ou sur une progression définie sans s’arrêter durant quelques minutes. Le même exercice doit être pratiqué avec des longueurs différentes. Ce qui est important est de bien garder la cadence et de faire correspondre exactement les phrases avec l’espace défini au départ.

Pratiquer ses phrases préférées en les jouant sur un nombre limité de cordes

Lorsqu’on joue un solo, il n’est pas rare que de simples incidents se produisent. Cela peut être une corde cassée et bien d’autres accidents qui peuvent rendre difficile le solo. Pratiquer ses phrases préférées permet de mieux maîtriser son solo. C’est aussi une excellente façon d’éviter que les phrases ne se mélangent dans une position et d’entraîner à changer de registre. 

En parallèle : En quoi consiste le sponsoring ?

Essayer le “play and rest” 

Il n’est pas simple de faire respirer ses solos. Lorsqu’on intercale des silences dans le solo, ce dernier prend une toute autre dimension. Le okay and rest permet aussi de raviver l’attention de l’auditoire.

Faire la répétition de ses propres phrases ou motifs 

Répéter une phrase qu’on vient juste de jouer n’est pas toujours aisé. En reproduisant fidèlement une phrase qui vient juste d’être jouée, il y a moins de hasard et l’oreille est éduquée pour garder le contrôle du jeu.  L’exercice pour progresser dans son solo est de jouer une idée et de la reproduire fidèlement. Il faut continuer en répétant le même processus durant une bonne quinzaine de minutes. 

Forger sa propre voix

L’un des reproches les plus fréquents lorsqu’on est en solo et que celui-ci sonne comme des gammes. Pour cela, il faut faire appel à des techniques de saut de notes et utiliser différentes combinaisons d’intervalles.  Le but ici est de pouvoir forger sa propre voix et avoir un solo qui correspond à sa personnalité. Il faut aussi ajouter de la couleur aux arpèges en les étendant avec des notes de tensions pour un bel accord.

Transcrire ses phrases et en sélectionner les meilleures 

La transcription de ses phrases en notations musicales est essentielle et formatrice. Lorsqu’on les enregistre, cela permet de les conserver et de vérifier au fur et à mesure leur progrès.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut